meilleur pod

Comment choisir la résistance de sa cigarette électronique ?

La cigarette électronique est une nouvelle façon de profiter du tabac, sans pour autant souffrir de ses méfaits. Le choix donc de cet appareil ainsi que ses composantes, en particulier la résistance qui doit régulièrement être changée, est très important. Vous souhaitez obtenir une excellente qualité de vape ? Vous ne savez pas comment choisir votre résistance ? Découvrez alors toutes les informations clés pour réussir son achat !

La résistance d’une cigarette électronique : qu’est-ce que c’est au juste ?

La résistance est un terme généralement utilisé en physique, notamment en électricité pour désigner un élément de forme cylindrique ayant la possibilité de réduire l’intensité d’un quelconque courant électrique, tout en produisant une certaine quantité de chaleur.

Pour ce qui est des résistances associées aux cigarettes électroniques, il faut savoir que leur principe est en réalité le même. Ces dernières effectivement sous l’effet de joule, représentent une excellente source de chaleur pour assurer la vaporisation du liquide électronique.

Pour ce qui est de la forme d’une résistance dans une telle cigarette, sachez que cette dernière n’est pas si différente, puisqu’elle est essentiellement composée de métal (des fils résistifs notamment) mais aussi de coton qui représente la matière absorbante : responsable de l’aspiration du e-liquide.

L’intensité d’un tel élément est quant à elle, calculée en Ohm. Elle définit par ailleurs la future puissance de vaporisation. Ainsi une résistance trop faible engendrera une qualité de vape molle vu l’insuffisante chaleur produite, tandis qu’une résistance suffisamment puissante augmentera la qualité de vape.

Faites toutefois attention lors du choix de l’intensité de votre résistance, une trop forte valeur peut éventuellement occasionner un dry-hit, ou encore bruler votre e-cigarette.

Fonctionnement de la résistance d’une e-cigarette

La résistance est l’élément central du clearomiseur. Placée au centre du réservoir, cette dernière fonctionne essentiellement grâce au coton qui absorbe la base liquide, et assure par conséquent son passage au cœur de la résistance. C’est ensuite grâce aux principes de la physique que la résistance vaporise le liquide en question, grâce notamment à ses fils résistifs producteurs de chaleur.

Pour ce qui est des ouvertures au niveau de la résistance, des dernières assurent la circulation de l’air et se chargent en quelques sortes, d’améliorer la qualité de vape de la cigarette.

Voici d’ailleurs quelques étapes explicatives du phénomène de vape :

  • L’utilisateur appuie sur « Switch » au niveau de la batterie de la cigarette ;
  • Un courant et champ électrique sont générés ;
  • La résistance débute son processus de chauffe, une fois le courant passé au niveau des fils résistifs ;
  • Le liquide est vaporisé grâce à la chaleur produite ;
  • Le système intègre de l’air pour pouvoir créer une quantité adaptée de vapeur.

A noter que l’intensité ou puissance de vape reposera vous l’aurez compris, sur l’intensité de la résistance choisie.

Choisir sa résistance : quels paramètres prendre en considération ?

Comme vous pouvez le voir, la résistance est un élément clé et central d’une cigarette électronique, grâce notamment à son rôle majeur dans la création de la vape et donc, la vaporisation de la base liquide électronique.

Le choix d’une résistance doit être de ce fait, murement réfléchi et prendre ainsi en compte plusieurs paramètres très importants que voici :

  • L’intensité de la résistance en question : cela dépendra de la vape souhaitée ;
  • Le modèle de coil ;
  • Le type de matériau résistif choisi ;
  • L’adaptation de la résistance avec votre cigarette électronique.

La valeur et puissance de la résistance étant des éléments très importants, nous vous recommandons vivement d’être particulièrement attentif à ce critère de taille. Ce dernier effectivement aura des conséquences directes sur le type ainsi que la qualité de vape, sans oublier l’efficacité de votre appareil électronique. Ce qui explique la nécessité également d’accorder une attention concernant la compatibilité de la résistance.

Une résistance non adaptée aura des conséquences plutôt irréversibles sur votre cigarette électronique, en apportant notamment des goûts désagréables mais aussi une potentielle brulure du dispositif.

Pour ce qui est du coil, ce dernier si vous ne savez pas ce que c’est, représente tout simplement la bobine de la résistance et se distingue lui aussi en plusieurs types. Nous vous conseillons toutefois de vous pencher davantage sur les coils duaux à triples, puisqu’ils permettent effectivement de produire un meilleur flux de vapeur grâce à leur surface plus étendue, assurant ainsi une chauffe plus importante.

Les matériaux résistifs

Le dernier point à prendre en considération lorsqu’il s’agit de choisir une résistance réside au niveau des fils résistifs. Ces derniers sont évidemment plutôt importants puisqu’ils sont responsables du :

  • Mode de vape ;
  • Volume et puissance de vapeur ;
  • Rendu des goûts et saveurs.

Pour ce qui est des matériaux généralement utilisés, il est mieux de se diriger vers les résistances composées des métaux suivants :

  • Le Kanthal ;
  • L’acier ;
  • Le Mesh : assez particulier en raison de sa forme.

A noter toutefois que le Kanthal est une valeur sure, puisqu’on le retrouve le plus souvent au niveau des résistances de cigarettes électroniques. Ce n’est pas le cas néanmoins du Mesh qui est conçu pour des dispositifs très puissants.

Quelle résistance pour cigarette électronique choisir ?

Il existe bien évidemment dans le milieu de la e-cigarette et des e-liquides plusieurs sortes de résistances. Ces dernières varient effectivement selon le type de vape souhaité mais aussi en fonction de leur durabilité et conception.

Le type de la résistance est donc un important critère de choix qui dépendra principalement de vos envies.

Voici néanmoins la liste des différents modèles de résistances disponibles sur le marché :

  • Les résistances automatiquement prêtes à l’usage : elles durent un mois maximum ;
  • Les dispositifs reconstructibles : beaucoup plus durables dans le temps ;
  • Les résistances dites « Subhom » : elles proposent une importante puissance de vape ;
  • Les résistances polyvalentes : elles d’adaptent à tout type d’intensité de vape.

Pour ce qui est des prix d’achat, il faut savoir que le modèle le moins cher et le plus fréquent reste tout de même le type prêt à l’emploi, puisqu’il ne coûte en effet qu’entre 2 à 5 euros. L’alternative néanmoins la plus économique est le type reconstructible qui permet, à l’aide de son système renouvelable, de faire d’importantes économies.

Vous en voulez plus ?
meilleur pod

Cigarette électronique : comment choisir le modèle parfait ?

Le choix du bon modèle de la cigarette électronique est un casse-tête pour de nombreux vapoteurs.
meilleur pod

Comment bien nettoyer une cigarette électronique Eleaf ?

La cigarette électronique Eleaf est originaire de la Chine. Elle a aujourd’hui une bonne…
meilleur pod

Quel est le meilleur site pour acheter des cigarettes électroniques : on vous dit tout !

Pour vous débarrasser de votre addiction à la cigarette, il existe une technique moderne pour le…